Les Pierres du Bonheur
6 rue Massillon
63000 Clermont-Ferrand
Mobile : 06 98 92 22 89
N°TVA :

Pierres précieuses et minéraux
découvrez nos spécimens rares

GIA

Ouvrage traduit de l’anglais avec l’autorisation de l’auteur par Adolphe Joanne et contenant 108 gravures et 6 cartes. 2nd édition. Hachette. 1875. Grand In-8, dos chagrin rouge à 4 nerfs, caissons ornés or, plats toile chagrinée de même teinte, ornée à froid, gardes moirées, tranches dorées. 2ff., iv, 431p., bien complet des gravures dans et hors texte et des cartes en couleurs. Bel exemplaire en bon état.

Reliure d’époque en demi-chagrin rouge, dos à nerfs orné, tranches dorées. Quelques pâles rousseurs, plus marquées sur un ou deux cahiers en début d’ouvrage, envoi manuscrit à l’encre du premier propriétaire sur la page de titre (à qui l’ouvrage fut décerné comme prix d’excellence en 1896, comme l’atteste un vestige d’étiquette collé au dos du frontispice), marge déchirée en pied de la page 259 sans atteinte au texte, autrement en bon état général.

Récits des ascensions réalisées par Whymper, en particulier de ses tentatives au Cervin et de la dramatique première ascension. Cet ouvrage est le plus connu des livres de montagne. Les 2 premières éditions (1873 et 1875) sont peu courantes et très recherchées, la première étant un peu plus difficile à trouver.

 

Il découvre les Alpes à l’occasion d’un engagement pour effectuer des illustrations. Parmi ses premières ascensions les plus remarquables figurent en 1864 la Barre des Ecrins dans le Massif des Ecrins, et en 1865 l’Aiguille Verte dans le massif du Mont-Blanc et surtout le Cervin dans les Alpes Valaisannes, sommet qui avait repoussé de nombreuses tentatives (tous les accès au Cervin sont difficiles que cela soit à la montée mais également à la descente). Il fit également la première ascension du Chimborazo (Equateur) en 1880.

La réussite au Cervin fut ternie par un accident : à la descente quatre des sept alpinistes (Lord Francis Douglas, Charles Hudson, Douglas Hadow, et Michel Croz), encordés tous ensemble, dévissèrent dans la face nord. Les trois derniers (Edward Whymper & Peter Taugwalder père et fils deux guides de Zermatt), ne durent leur salut qu’à la rupture de la fine corde les reliant aux autres. Cet accident a été causé par plusieurs facteurs : grosse différence de niveau dans les participants, mauvaise utilisation du matériel, pas de cohésion de groupe car chacun recherche sa propre gloire personnelle. Dès leur retour, les trois survivants font l’objet de troublantes suspicions : l’accident tragique s’est il déroulé comme ils le décrivent, ou portent ils une part de responsabilité dans la mort de leurs camarades ? S’agit-il d’un sabotage ou d’un meurtre ? Après l’accident des bruits circulent comme quoi après la chute des quatre alpinistes de tête, Whymper aurait coupé la corde avec son couteau pour éviter d’être emporté avec eux. C’est entre autres pour cela qu’il publie cet ouvrage en 1871, afin de s’expliquer et de se dédouaner, mais il reporte la faute sur Taugwalder père dont la réputation ne s’en relèvera jamais. Je vous conseille un très beau documentaire sur le sujet : « Cervin 1865 : une première tragique ».

Son succès peu de temps avant, à l’Aiguille Verte, accompagné de guides Valaisans, fut particulièrement mal ressenti à Chamonix. Le récit de ses ascensions forme la matière de son livre « Scrambles among the Alps » (1871) où se révèle son caractère conquérant.

Whymper s’intéresse aux sommets, non aux voies : il choisit les sommets vierges les plus beaux et difficiles de son temps, s’entoure des meilleurs guides possibles et, grâce à son extraordinaire sens de la montagne, détermine la voie la plus efficace pour parvenir au sommet. Ainsi pour l’Aiguille Verte n’a-t-il pas emprunté le couloir qui porte son nom sur toute sa longueur, en dépit de sa beauté intrinsèque : il a bifurqué directement vers le sommet dans le dernier tiers, évitant un passage qu’on n’emprunte plus désormais, la partie la plus raide et intéressante du couloir. En cela, il se distingue clairement de Mummery, pour qui vingt ans plus tard, la beauté de la voie et sa difficulté priment.

Vous êtes intéressé par ce produit ? Laissez-nous vos coordonnées pour être recontacté par nos services.

Nom *

Prénom *

Société *

Code postal *

E-mail *

Téléphone *

* Veuillez remplir tous les champs obligatoires

Pas d'infos supplémentaires
Article(s) similaire(s)

Vous pourriez également être intéressé par les produits suivants :

Top