Les Pierres du Bonheur
6 rue Massillon
63000 Clermont-Ferrand
Mobile : 06 98 92 22 89
N°TVA :

Pierres précieuses et minéraux
découvrez nos spécimens rares

GIA

Paris, Librairie F. Savy, 1886, 3 fascicules reliés ensemble dans 1 volume de 295 X 365mm environ, demi-chagrun brun, dos à nerfs portant titres dorés. Premier fascicule : Fossiles primaires 10 planches ; Deuxième fascicule : Fossiles secondaires 20 planches ; Troisième fascicule : Fossiles tertiaires 12 planches avec explication des planches en regard, ouvrage entièrement monté sur onglets.

 

Paul-Honoré FRITEL (1867-1927) : Attaché au Muséum d’Histoire Naturelle de Paris ; Graveur.

 

« […] Jeune d’aspect jusqu’à faire illusion, répandant autour de lui le charme de qualités brillantes, tel il était, voila cinquante ans, à l’Ecole Polytechnique où il occupait le premier rang, tel encore il nous apparaissait quand nous l’avons élevé, l’année dernière, à ce poste d’honneur où nous pouvions espérer le conserver longtemps.

M.A. de Lapparent était né à Bourges le 30 décembre 1839. Dès sa sortie de l’Ecole des Mines, en 1863, dans un mémoire sur la constitution géologique du Tyrol méridional, il s’était révélé géologue. Bientôt après, le jeune Ingénieur collaborait activement à la Carte géologique de la France et se signalait, en particulier, par un mémoire sur le pays de Bray où, combinant les indications de la topographie avec celles de la géologie, il préludait à l’étude des questions qui devinrent plus tard le but principal de ses efforts.

A la même époque, comme secrétaire et rapporteur d’une Commission chargée d’étudier un projet de tunnel sous la Manche, il contribua, avec le concours de notre regretté confrère M. Potier, et de M. Larousse, à établir sur des données certaines les conditions dans lesquelles le tunnel pouvait être exécuté.

Sans énumérer ici une suite presque ininterrompue de travaux techniques ou d’ouvrages d’enseignement, je me bornerai à citer l’œuvre capitale de notre confrère, un Traité de Géologie, dont les éditions successives répandirent en France et à l’étranger la renommée d’un vulgarisateur hors de pair.

Les vues originales exposées dans ce livre constituèrent une science nouvelle que l’auteur développa plus tard sous une forme particulièrement attrayante ; ses Leçons de Géographie Physique montrent comment la science du géologue doit s’unir à celle du géographe pour établir l’histoire du modèle de la surface terrestre en remontant de l’état actuel jusqu’aux événements successifs des époques géologiques.

[…] »

Dans la séance du 11 mai 1908 de l’Académie des Sciences, M. H. Becquerel, président, a retracé dans les termes suivants la vie de M. Albert de Lapparent, secrétaire perpétuel de l’Académie, décédé le 04 Mai 1908.

Vous êtes intéressé par ce produit ? Laissez-nous vos coordonnées pour être recontacté par nos services.

Nom *

Prénom *

Société *

Code postal *

E-mail *

Téléphone *

* Veuillez remplir tous les champs obligatoires

Pas d'infos supplémentaires
Article(s) similaire(s)

Vous pourriez également être intéressé par les produits suivants :

Top