Les Pierres du Bonheur
6 rue Massillon
63000 Clermont-Ferrand
Mobile : 06 98 92 22 89
N°TVA :

Pierres précieuses et minéraux
découvrez nos spécimens rares

GIA

Publié par l’Imprimerie de Ph.-D. Pierres, Imprimeur Ordinaire du Roi, 1781.

Superbe édition. Plein cuir bleu, richement décoré : nombreuses dorures sur le dos ; médaillons sur les plats ; passage à la roulette à l’extérieur et à l’intérieur des couvrures. Ouvrage avec reliure d’époque d’un très beau travail réalisé avec gout.

 

1 volume Grand In-Folio pour cette partie (les 2 volumes sur la Bourgogne sont regroupés dans ce fort volume Grand In-Folio).

 

Publiée par Jean-Benjamin De Laborde. Avec Approbation et Privilège du Roi. Très bel ouvrage (53 X 35cm) sur Grand Papier Velin, toutes tranches dorées, plats aux Armes avec dentelles et filets dorés, dentelle intérieure, dos à nerfs orné avec date en queue, portant en titres dorés « Voyage pittoresque de la France », gardes intérieures mauves. Intérieur et extérieur en très bon état.

 

Exemplaire ayant une histoire intéressante (en cours de recherche) :

 

Voici quelques informations obtenues auprès de Mr. Alain Rossi président de l’association héraldique de Clermont-Ferrand :

« Les armoiries transmises me posent problème.

De toute évidence elles ne sont pas françaises, mais du fait de la suspension en diagonale de l’écu et du cimier, probablement d’origine germanique.

Dans le détail un certain nombre de choses intéressantes : l’écu est écartelé en 4 quartiers qui représentent probablement les parents d’un couple.

Le premier quartier représente les armoiries de la maison royale de Grande-Bretagne. Plus précisément ce sont celles établies par Jacques Stuart, roi d’Ecosse, au moment où il montât sur les trônes d’Angleterre et d’Irlande en 1603, et se conservèrent telles quelles jusqu’en 1689. Ces armes sont chargées d’un « bâton péri » placé en barre, qui représente une brisure, soit d’un cadet soit d’un batard. Dans le second quartier l’aigle est celui de Prusse, mais je n’identifie pas les 3 fusées entourées d’un orle. Et j’ignore totalement les deux quartiers inférieurs.

Les deux supports sont, à gauche, la licorne entravée d’Ecosse et à droite un cheval ailé.

Le collier qui entoure les armes est celui du Chardon, comme le montre les fleurs de chardon et la « breloque » en bas des armes avec la croix de St André. A noter que le nombre des chevaliers de l’ordre était initialement de 8 portés à 20 au XVIIIème siècle.

Licorne, chardons et St André nous renvoient à l’Ecosse. »

 

Voici quelques informations obtenues ou complétées depuis :

* L’écu du blason est écartelé en 4 quartiers qui représentent les parents d’un couple.

Le premier quartier représente les armoiries de la maison royale de Grande-Bretagne. Plus précisément ce sont celles établies par Jacques Stuart, roi d’Ecosse, au moment où il montat sur les trônes d’Angleterre et d’Irlande en 1603, et se conservèrent telles quelles jusqu’en 1689. Ces armes sont chargées d’un « bâton péri » placé en barre, qui représente une brisure, soit d’un cadet soit d’un batard.

Les deux supports sont, à gauche, la licorne entravée d’Ecosse et à droite un cheval ailé.

Le collier qui entoure les armes est celui du Chardon, comme le montre les fleurs de chardon et la « breloque » en bas des armes avec la croix de St André. A noter que le nombre des chevaliers de l’ordre était initialement de 8 portés à 20 au XVIIIème siècle.

* Présence d’un ex-libris à l’intérieur de chacun des deux volumes, qui est celui de Mr. Geoffrey Hobson. Grand historien de la reliure, G. Hobson reprend la maison de vente Sotheby’s en 1908, à la réputation de laquelle il ajoute incommensurablement par l’ampleur de son érudition. Il est l’auteur des grands classiques de la reliure de la Renaissance italienne, française et anglaise, Maioli, Canevari and others (1926), English Binding before 1500 (1929), English Bindings 1490-1940 in the Library of J.R. Abbey (1940), et en collaboration avec son fils Anthony Hobson, la fameuse étude sur Les Reliures à la fanfare, le problème de I'S fermé. Geoffrey Hobson est considéré comme le promoteur de l'étude historique sérieuse de la reliure.

 

* Sur les deux volumes, la première feuille était légèrement détachée (elle a été à chaque fois remis correctement en place par ma restauratrice) alors que l'ensemble de l'ouvrage était bien solide sans problème de reliure. Elle a été rajoutée par le relieur de l'époque, et en phyligrame nous pouvons apercevoir une grande croix templière avec le collier de l'ordre du chardon.

 

Il s'agit donc du blason d'un membre de l'ordre du chardon (descendant de l'ordre des templiers) au XVIIIème siècle.

 

Jean-Benjamin de Laborde (1734-1794): Premier valet de chambre de Louis XV et son favori, Jean-Benjamin de Laborde, écrivain et musicien, obtint une place de fermier général; il fut guillotiné en 1794. Sa grande fortune lui avait permis de soutenir financièrement ou d'être l'instigateur de nombreux ouvrages, parmi lesquels celui-ci est le plus ambitieux bien que resté inachevé: "Although it is a product of the ancien régime [...] it was far more ambitious than its predecessors. For, despite Laborde's ties with the monarchy, he developed his thesis not as the record of the great deeds of kings, but as the history of the manners and customs of the French people and the geography and natural history of the different French regions... [This work] initiates a method of approach that will be the model for later publications. It surely was a prototype for the comprehensive scientific and thoroughly illustrated report on Egypt" (Millard).

 

Ce vaste ouvrage, élaboré en vingt ans de travail, constitue un intéressant document sur la France de l'Ancien Régime. Il renouvela le genre topographique. La partie scientifique fut confiée à D'Alembert et à Guettard. Les régions décrites sont: La Franche-Comté, la Bourgogne, Le Lyonnais et le pays de Gex, le Dauphiné, la Provence, le Languedoc, la Corse, l'Auvergne, la Guyenne, le Roussillon, Paris et ses environs, la Champagne, la Normandie et la Picardie. Importante illustration.

 

Description du contenu:

* Volumes 1 & 2: Bourgogne.

* Volumes 3 & 4: Département du Rhône. Gouvernement de Dauphiné.

* Volume 5: Roussillon.

* Volume 6: Isle de France.

* Volume 7: Estampes. T.I. Dauphiné. Isle de France. Paris.

* Volume 8: Estampes. T.II. Franche Comté. Bourgogne. Languedoc.

* Volume 9: Estampes. T.III. Paris. Champagne-Normandie, Lyonnais. Franche-Comté-Gex-Corse.

* Volume 10: Oise, Maine, Soissonnais, Picardie, Normandie, Paris, Puy en Velay.

* Volume 11: Aisne-Oise, Auvergne.

* Volume 12: Bouches du Rhône. Gard-Var-Htes Pyrénées. Gironde.

 

 

Gouvernement de Bourgogne. 1781. Faux titre, Titre avec au centre vignette signée et datée 1781 de Masquelier aux Armes du Roi, Epitre 2p. avec en tête une gravure en taille douce par Masquelier datée 1781, Préface XXp., trois parties en 535p.

 

Première partie : Histoire du Gouvernement de Bourgogne. En tête de chapitre une gravure de l’Institution de l’Ordre de la Toison d’Or par Philippe Le Bon Duc de Bourgogne datée 1781 gravée par A.J. Duclos et Moreau Le Jeune.

* Introduction sur l’ancienne Géographie de la Bourgogne. p.1 à 3.

* République des Eudens, comprenant la cité d’Autun & ses dépendances. p.4 à 11.

* République des Lingons, comprenant la cité de Langres, &c. p.12 à 13.

* Première Epoque. La Bourgogne sous les Gaulois & les Romains, jusqu’à l’an 410 de J.C.  p.15 à 42.

* Seconde Epoque. Contenant l’établissement des Bourguignons dans les Gaules, & l’Histoire abrégée des deux premiers Royaumes de Bourgogne, depuis 410 jusqu’à 613.  p.43 à 74

* Troisième Epoque. La Bourgogne sous les Maires du Palais & les Ducs Bénéficiaires, depuis 613, jusqu’à l’an 1 033.  p.75 à 90

* Quatrième Epoque. La Bourgogne sous les Ducs de la Maison Royale des Capétiens, depuis 1033 ; jusqu’en 1477.  p.91 à 136

* Cinquième et dernière Epoque. La Bourgogne sous les Gouverneurs, depuis la réunion à la Couronne en 1477, jusqu’en 1672. p.137 à 156

* Recherches historiques sur les Loix, Mœurs, Coutumes & Usages anciens des Bourguignons. P.157 à 216

 

Seconde partie : Histoire naturelle des Provinces et Pays qui composent le Gouvernement & la Minéralogie.

* Idée générale du Gouvernement de Bourgogne, suivant les principales divisions Géographique, Physique, Politique, Ecclésiastique, Civile & Militaire. p.217

* Histoire naturelle du Duché de Bourgogne :

- Division géographique ; Situation, Etendue, Limites, Population ; &c. p.218 à 221

- Population. p.222-223

- Température du Climat ; variété et excellence des productions, &c  p.224 à 227

- Règne Minéral en Bourgogne, Carrières, Pierres calcaires, Plâtres. p.228 à 230

- Marbres, Brèche & Albâtres. p.231 à 233

- Grès, Granits, Jaspes, &c. Tufs, Laves, &c. p.234 à 237

- Coquilles pétrifiées, Zoophites, Lithophytes & autres Fossiles. p.238 à 247

- Stalactites, Grottes, Sources, Goufres & autres Curiosités naturelles. p.248 à 254

- Eaux Minérales & Thermales, Bains de Bourbon-Lancy, &c. p.255 à 264

- Sels fossiles, Fontaines Salées, Soufre, Bitumes, Charbons de Terre, &c. p.266 à 276

-Mines & Métaux. p.277 à 281

- Fers, Forges & Fourneaux. p.282 à 288

- Règne Végétal ; Histoire, Système, Flore de Bourgogne. Progrès de la Botanique en Bourgogne. p.289 à 305

- Notice du Régne Végétal, Sexe des Plantes, Systèmes de Botanique. p.306 à 324.

 

Troisième partie : Traité complet de Botanique & la Flore Française des Province de Bourgogne. p.325 à 531.

Vous êtes intéressé par ce produit ? Laissez-nous vos coordonnées pour être recontacté par nos services.

Nom *

Prénom *

Société *

Code postal *

E-mail *

Téléphone *

* Veuillez remplir tous les champs obligatoires

Pas d'infos supplémentaires
Article(s) similaire(s)

Vous pourriez également être intéressé par les produits suivants :

Top