Les Pierres du Bonheur
6 rue Massillon
63000 Clermont-Ferrand
Mobile : 06 98 92 22 89
N°TVA :

Pierres précieuses et minéraux
découvrez nos spécimens rares

GIA

Paris, Belin 1789. Deux parties reliées en un volume In-8, demi-basane marron.

viii pages de faux-titre, titre, préface et errata, 284 pages, 2 planches dépliantes, (2) ff. de faux-titre et titre, 285-452pages, 1 planche dépliante.

Reliure demi-basane fauve à petits coins, dos lisse orné de filets dorés en place des nerfs, décors floraux des les compartiments. Coiffes supérieures et inférieures arrachées. Pièce de titre basane fauve. Quelques frottements sur le dos. Bordures coupées proche du texte. Quelques rares rousseurs. Une gravure dépliante réparée (« Vue des Pyrénées prise du Sommet du Pic du Midi… »). Sinon reliure solide & état correct, pour cet ouvrage rare.

 

Edition originale très recherchée de ce « livre capital, acte de naissance des Pyrénées » selon Béraldi. Trois planches dépliantes gravées sur vélin fort par Tardieu, dont deux cartes et un panorama : « Les Pyrénées » (frontispice de la première partie), « Vue des Pyrénées prise du Sommet du Pic de Midi de Bigorre et Partie des Pyrénées » (frontispice de la seconde partie). La deuxième partie, malgré une pagination continue, possède ses propres feuillets de faux-titre et titre.

 

La première description de la chaîne des Pyrénées : ce voyage de Ramond est une classique « tournée des Pyrénées » d’aujourd’hui, mais faite par un homme qui marche en montagnard, observe en savant, et décrit en peintre, dans ce livre paru en 1789. Tout comme Saussure pour les Alpes, Ramond est le premier à décrire les Pyrénées dans leur ensemble : c’est donc un travail de précurseur, qu’il réalise avec un grand souci de composition, alternant les tranches pittoresques avec les tranches scientifiques. « Servis par un style admirable, les écrits pyrénéens de Ramond demeurent une pièce majeure des livres Pyrénéistes ». (Claude Dendaletche).

Afin de mieux connaitre la formation géologique de cette montagne, qui faisait alors l’objet de controverses alimentées notamment par la théorie de Dédodat de Dolomieu (1750-1801), et de savoir si elle était granitique, comme les Alpes, ou calcaire, comme les montagnes que l’on croyait plus anciennes, Ramond commença à explorer ce massif. Il parcourut les zones les plus hautes de Gavarnie à la Maladetta. Il escalada le pic du Midi de Bigorre le 02 aout 1787 puis va à Gavarnie.

Vous êtes intéressé par ce produit ? Laissez-nous vos coordonnées pour être recontacté par nos services.

Nom *

Prénom *

Société *

Code postal *

E-mail *

Téléphone *

* Veuillez remplir tous les champs obligatoires

Pas d'infos supplémentaires
Article(s) similaire(s)

Vous pourriez également être intéressé par les produits suivants :

Top