Les Pierres du Bonheur
6 rue Massillon
63000 Clermont-Ferrand
Mobile : 06 98 92 22 89
N°TVA :

Pierres précieuses et minéraux
découvrez nos spécimens rares

GIA

George Julius Poulett Scrope traduit de l’anglais sur la deuxième édition par Ed. Vimont.

1ère édition française 1866

In-8  Ouvrage accompagné de deux cartes géologiques tirées en couleurs de planches et vues panoramiques dont une coloriée.

xxxii + 261p. + 2 cartes dépliantes en couleurs + 21 gravures dont de nombreuses dépliantes.

Intérieur propre, quelques rares rousseurs. Brochage d’origine solide.

Un des ouvrages majeurs sur la volcanologie du Massif Central, ici dans son édition française.

L’édition française de Ed. Vimont est identique à la 2nd édition anglaise, mais la réalisation est malheureusement de moins bonne qualité (il en est de même entre la 1ere & la 2nd édition anglaise).

 

« Scrope put forward the theory that the earth was hot, cooling and alive with geological movements that produced earthquakes, tectonic plate shifting, volcanoes and huge waves. » (Hamilton).

 

Dans cet ouvrage l’auteur décrit la géologie et les volcans anciens du Centre de la France. Zone géographique connue pour ses formations géologiques inhabituelles, comme les gorges et collines en forme de cône, qui selon lui ont été causés par différentes périodes d’activités volcaniques.

 

George Julius Poulett Scrope (1797-1876) : géologue et économiste britannique. En Histoire Naturelle, il est surtout connu pour son étude approfondie des volcans du Centre de la France (Auvergne, Velay, Vivarais).

 

« L’ouvrage dont nous offrons la traduction au public est à peu près le seul où les terrains volcaniques de l’Auvergne et des régions voisines soient traités d’ensemble avec quelque détail. Resserré dans les bornes d’un volume In-8°, il n’en présente pas moins l’exposé suffisamment complet des phénomènes géologiques si intéressants, si instructifs, qu’on rencontre à chaque pas dans cette partie de la France. Chacune des subdivisions des terrains volcaniques y est étudiée et détaillée à son tour ; tandis que de grands traits esquissent la disposition générale du sol granitique dont est composé le plateau central de la France, et que plusieurs chapitres nous montrent la configuration et la nature différentes formations lacustres qu’on y remarque, et dont la Limagne d’Auvergne constitue la plus importante. La simplicité de la méthode d’exposition, ainsi que la netteté et la précision du style de l’auteur, netteté et précision que nous nous sommes efforcé de rentre autant qu’il nous a été possible, et qui, du reste, facilitaient notre tâche de traducteur ; tout cela en fait un livre qu’on peut mettre, pour ainsi dire, dans toutes les mains. Utile au géologue de profession, il n’en sera pas moins facilement compris par le simple amateur de géologie, par celui même qui ne possède que quelques notions élémentaires de cette science. Ajoutons enfin que la forme adoptée et la disposition des matières ont été combinées de telle sorte que l’ouvrage puisse servir de guide du voyageur et du curieux au milieu des volcans français. On peut donc le considérer comme le vrai VADEMECUM du touriste géologue en Auvergne ; et celui-ci reconnaîtra à chaque pas la scrupuleuse exactitude qui y règne, et la connaissance étendue que l’auteur avait de la région qu’il décrit, connaissance qu’on trouve rarement au même point chez quelqu’un qui n’a jamais fait son séjour habituel du pays, mais qui l’a parcouru en voyageur amoureux de la science.

[…]

Des gravures  nombreuses et importantes, ainsi que deux cartes géologiques accompagnant le texte, le complètent et l’éclaircissent. Utiles au voyageur en ce qu’elles lui permettront de retrouver sur place et de reconnaitre à première vue les principaux traits du pays, elles mettront ces traits sous les yeux du simple lecteur et les lui représenteront d’une manière plus sensible que ne pourrait le faire le texte seul. Ces planches sont certainement parmi les plus fidèles qu’on ait faites sur l’Auvergne, dont on a, presque toujours, étrangement défiguré les sites, souvent rendus tout à fait méconnaissables dans les trop nombreux dessins, plus qu’inexacts, qu’on en a donnés. L’Auvergne a été réellement malheureuse sous ce rapport ; et il semblerait qu’un sort fatal ait été jeté sur elle.

[…] »

Vous êtes intéressé par ce produit ? Laissez-nous vos coordonnées pour être recontacté par nos services.

Nom *

Prénom *

Société *

Code postal *

E-mail *

Téléphone *

* Veuillez remplir tous les champs obligatoires

Pas d'infos supplémentaires
Article(s) similaire(s)

Vous pourriez également être intéressé par les produits suivants :

Top